En visite à l’hôtel de Roquelaure : baudet du Poitou, dorures et développement durable

Paris-7-ardt-Hôtel-de-Roquelaure-DSC_0014 IMG_4064     L’histoire

C’est en 1709 que le maréchal de Roquelaure décide de s’installer au 246 boulevard Saint Germain. Il est vendu en juillet 1740 à Mathieu-François Molé, premier président du Parlement de Paris. Saisi en 1793 à l’arrestation de son propriétaire (guillotiné en 1794), l’hôtel est transformé en asile de galeux puis rendu à la famille Molé en 1796. En 1808, Cambacérès fait l’acquisition de l’hôtel Roquelaure et de l’hôtel de Lesdiguères qui lui est contigu. Il y réside jusqu’à son départ pour l’exil en 1816. L’hôtel est vendu la même année à la duchesse de Penthièvre. Sous la monarchie de Juillet, l’hôtel est affecté au Conseil d’État. En 1839, l’hôtel est affecté au ministère des Travaux publics, qui deviendra plus tard, ministère de l’Équipement, et en 2007,  ministère de l’Écologie et du Développement durable.

La visite

Ce contenu a été publié dans Journées du Patrimoine, Paris histoire, Paris quartiers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>