Pour la journée de la femme rendez-vous dans la chambre d’ Anna de Noailles


Anna de Noailles mérite à plus d’un titre qu’on lui rende hommage pour cette journée de la femme.

 

 

Une Parisienne

La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles, née princesse Bibesco Bassaraba de Brancova, est une poétesse et romancière française, d’origine roumaine.  Née à Paris  le 15 novembre 1876,   elle a vécu une grande partie de sa vie au 40 rue Scheffer dans le XVIéme.   Elle est  morte à Paris le 30 avril 1933 et  est enterrée au père Lachaise.
Une femme de lettres
Elle écrivait ses premiers vers à 13 ans. Sa beauté, son esprit et ses talents de poétesse en firent la reine des salons parisiens.

 

 

Le prix Femina
En 1904, 20 femmes vont se réunir autour d’Anna de Noailles pour fonder le Prix « Vie Heureuse » Elles récompenseront Myriam Harry, écartée du Goncourt pour raison de sexisme. Elles sont 20, car les Goncourt sont 10 et prétendent qu’un cerveau féminin ne vaut que la moitié d’un cerveau mâle…Bien avant de se rebaptiser « Femina », en 1922 et de réduire à 12 les membres de leur Jury, elles ont toutes en commun d’aimer la vie, d’aimer leurs vies, d’aimer les livres, d’écrire. A l’époque, on les appelle « Les amazones bleues ».
Première femme commandeur de la légion d’honneur
En 1931, Anna de Noailles est la première femme commandeur de la Légion d’honneur.
Une amie de Proust
Anna est la cousine germaine des princes Emmanuel et Antoine Bibesco, amis intimes de Proust.

Alors une petite visite dans sa chambre cela vous dit ? C’est au musée Carnavalet,  23 rue de Sévigné,   que vous pourrez découvrir une reconstitution de sa chambre auprès d’ailleurs de celle de son ami Proust.

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

http://www.annadenoailles.org/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anna_de_Noailles
http://carnavalet.paris.fr/fr/collections/chambre-d-anna-de-noailles
http://www.flickr.com/photos/51366740@N07/sets/72157626712837420/detail/
http://www.franceculture.fr/plateformes-anna-de-noailles
http://www.youtube.com/watch?v=BfISo1l7KXAAnna de Noailles – J’écris pour que le jour (voix d’Anna de Noailles).
http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&p=1&lang=FR&q=anna+noaille
http://www.gutenberg.org/ebooks/22054

 

Ce contenu a été publié dans Paris histoire, Paris musées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>